Les collections

Archéologie

Parure du Néolithique ancien

Fossile régional ou marin
Néolithique ancien (5200 – 4900 av. notre ère)
Vert-Toulon / Vert-la-Gravelle (51), « Le Bas des Vignes »
Fouille 1965 – 1966, B. Chertier
19997B

©Michel Jolyot

Au Néolithique ancien, une très grande partie des hommes et des femmes, mais aussi des enfants, porte des parures en pierre, en coquillage, en os ou en bois de cerf. Dans les années 1960, une sépulture individuelle est fouillée à Vert-la-Gravelle (actuelle commune de Vert-Toulon). On y découvre des éléments de parure, constitués de plus de 1 000 éléments fossiles et calcaires : un vêtement brodé de 803 dentales – petits coquillages en forme de cornets – ; un collier de 65 perles rondes ; un pectoral de 166 plaquettes trapézoïdales ; un bracelet en calcaire poli ; et une boucle de ceinture taillée dans une valve de spondyle. L’individu à qui ils appartenaient aurait vécu il y a environ 5 000 ans avant notre ère. Le caractère exceptionnel de la parure indique qu’il s’agissait d’une personne de rang social important.