Les collections

Collectionneurs et mécènes de la fin du XIXe siècle et de la Belle Epoque

Meuble dit « du roi d’Indochine »

Bois, nacre, métal
19e siècle – début du 20e siècle
Hanoï (Viêt Nam)
Collection Audierne-Moreau
XM27

©Michel Jolyot

Ce meuble dit « du roi d’Indochine », issu de la collection de Romain dit Paul-Romain Audierne-Moreau (1829-1898) a été légué au Musée par sa veuve Madame Virginie-Clotilde Moreau en 1933.

Le meuble est composé de panneaux de bois décorés de motifs végétaux réalisés en marqueterie de nacre. Il s’ouvre à la fois par des portes coulissantes et par des tiroirs. Il est caractéristique de la production indochinoise, et plus particulièrement de la région de Hanoï, de la fin du 19e et du début du 20e siècle. Il est typique des cabinets de lettrés ou des administrations locales.

Le nom de ce meuble est assez énigmatique. En effet, il n’y a jamais eu de roi d’Indochine, l’Indochine étant une entité administrative liée à la colonisation française. Dans le testament de Madame Moreau, un meuble « japonais […] provenant du palais du roi d’Annam » est mentionné. Cette mention pourrait peut-être expliquer le nom de notre meuble puisque dans certains territoires qui composaient la colonie, à l’image d’Annam, se trouvaient des empereurs ou des rois.