Les collections

Géologie

Bloc avec ammonite et oursin

Fossile
Crétacé inférieur (112 à 100 millions d’années)
Cléry-Courcelles (10)
2018.06.01

©Michel Jolyot

L’ammonite apparaît pendant le Dévonien,  il y a 400 millions d’années, et disparaît après la crise du Crétacé Tertiaire, il y a 66 millions d’années.

Son nom vient de Pline l’Ancien (Histoire Naturelle, XXXVII, 60) qui utilisait Ammonis cornua, les cornes du dieu Ammon (dieu Egyptien qui porte des cornes de bélier), pour désigner ces coquillages.

Elle est dotée d’une coquille univalve et peut mesurer jusqu’à 2 m de diamètre. La coquille est composée de plusieurs loges, seule la dernière est occupée par l’animal, les autres permettent d’assurer la flottaison. Sa tête est munie de tentacules (bras), probablement 8.

L’ammonite devait vivre dans l’eau libre plutôt que dans les fonds. Bon nombre d’espèces étaient bonnes nageuses grâce à des coquilles aérodynamiques.

Au cours de leurs existences, les ammonites se sont transformées en dizaines de milliers d’espèces, s’adaptant à un large éventail d’environnements marins, des plateaux peu profonds aux conditions océaniques plus profondes.