Actualités

Les collections du musée s’étoffent !

L’enrichissement des collections fait partie des missions essentielles d’un musée. Dernière acquisition en date pour le musée d’Épernay : l’achat au cours d’une vente aux enchères d’un plateau à biscuits publicitaire pour la marque L.U. daté de 1897.

L’art au service du champagne

©P.-O. Deschamps/Agence VU’

Ce plateau est une production en série de la faïencerie de Sarreguemines, d’après l’illustration « Le goûter sur l’herbe » du dessinateur-affichiste-décorateur français Eugène-Martial Simas (1862-1939), représentant de l’Art Nouveau. Si ce nom ne vous est pas inconnu, c’est parce que vous pouvez admirer dans le petit salon du musée, un décor en carreaux de Sarreguemines peint par ce même artiste et personnifiant « le Champagne ».

Le plateau, lui, représente une scène bucolique réunissant deux élégantes jeunes femmes qui dégustent des biscuits L.U. et du champagne. Cet objet correspond ainsi parfaitement au parcours du musée, illustrant les arts appliqués à l’industrie mais aussi au service de la consommation du champagne.

Une politique d’acquisition maîtrisée

Le musée d’Épernay étant labellisé « Musée de France », tout projet d’acquisition à titre gratuit (don, legs…) ou onéreux afin d’enrichir les collections est soumis à l’avis de la commission scientifique régionale (CSR) de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC). Cela permet au musée d’avoir un accompagnement scientifique et financier le cas échéant, et à la DRAC de s’assurer que l’objet correspond bien à la politique d’acquisition du musée et à son projet scientifique et culturel.

Ainsi, chaque année, après avis positif de la commission, quelques objets intègrent les collections du musée d’Épernay et sont inscrits à l’inventaire.