Un monument historique

Le Château Perrier protégé par le classement

Le musée est implanté dans le Château Perrier, édifice spectaculaire surplombant la ville, reconnu patrimoine majeur par le Ministère de la Culture lors de son récent classement au titre des Monuments Historiques.

Une architecture remarquable

Symbole de l’expansion du champagne à travers le monde, le Château fut construit de 1852 à 1857 pour y installer l’hôtel particulier et les caves de Charles Perrier, directeur de la maison de champagne Perrier-Jouët.

A la fois lieu de résidence, de réception, et d’élaboration du Champagne, grâce aux caves reliées directement à la ligne de chemin de fer, le Château Perrier constitue le premier témoignage du style éclectique en province.

L’architecte a conçu quatre façades différentes en s’inspirant d’édifices célèbres comme le Palais du Luxembourg, le Palais des Tuileries ou l’aile Lescot du Palais du Louvre. Les décors sculptés monumentaux puisant dans les styles des siècles passés sont animés par les jeux de couleur des matériaux : brique, pierre, ardoise et verre.

Exceptionnels, les décors intérieurs sculptés, les parquets en marqueterie ou la grille néo-XVIIIe ont été réalisés par les artisans auteurs des décors du Palais du Louvre, de l’Opéra Garnier ou de l’hôtel de ville de Paris.

Les étapes du classement

En 1982, la Direction des affaires culturelles établit un premier dossier pour une inscription. Ce n’est que 30 ans plus tard en 2012, que le Château Perrier est finalement inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. En 2013, il est classé au titre des monuments historiques en totalité, par arrêté préfectoral.

Le château en chiffres

96 pièces, 4200 m2, 173 fenêtres, plus de 4000 pages d’archives sur la construction du Château sont conservées.