Histoire du vin de Champagne

Collections

Histoire du vin de Champagne

Crédit Ville d’Epernay

Au premier étage, le public pourra percer les mystères de l’alliance du sol et des hommes, alliance à l’origine de la genèse du fameux vin pétillant. Dès les années 1930, le musée d’Epernay présentait les méthodes ancestrales d’élaboration du Champagne. Le nouveau musée présentera, d’un point de vue technique, historique et social, les secrets de cette success-story que fut le Champagne au 19e siècle et aujourd’hui encore en tant que fleuron de l’économie française. Une section évoquera le Champagne comme vin de fête et exposera l’imaginaire qu’il a suscité et son influence sur les arts. Depuis les combles, les visiteurs jouiront aussi d’une vue panoramique sur les vignes du Parc naturel de la Montagne de Reims.
Les différentes sections du musée d’Epernay permettront de présenter l’ensemble des acteurs de la filière : vignerons (récoltant-manipulant, récoltant-coopérateur), négociants, coopératives, ouvriers.
Incitant à une prise de conscience sur le patrimoine qui nous entoure et qui constitue notre identité, le parcours archéologique comme le parcours champagne permettront de sensibiliser les visiteurs à l’impact de l’homme sur les ressources naturelles et le territoire.

Quelques chiffres

Le vignoble de Champagne représente 2 % du vignoble français (34 000 hectares).
Le plus grand nombre de petits propriétaires en France : 280 000 parcelles de vigne.
15 000 exploitants viticoles.
3 cépages principaux : pinot noir, meunier, chardonnay
La plus grande densité des coopératives en France : 140 coopératives.
300 maisons de Champagne
15 000 salariés
300 millions de bouteilles produites chaque année
1 milliard de bouteilles en cours de vieillissement
Le raisin le plus cher du monde : plus de 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires chaque année.
4 juillet 2015 : Inscription des « Coteaux, Maisons et Caves de Champagne » au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO »

Zoom sur des objets des collections