L’histoire du sol et du sous-sol champenois

Collections

La formation du paysage champenois

Le premier point fort du parcours muséographique présentera la formation du paysage. Cette première salle permet de mieux comprendre notre environnement et ce que l’on voit pour en jouir avec plus de force.
Au moyen d’un dispositif multimédia, le visiteur pourra comprendre comment, au cours de milliers d’années, la mer et les lagunes se sont succédées progressivement pour donner naissance non seulement au relief de coteaux et à la craie, mais encore, aux plaines argileuses fertiles.
La richesse des découvertes paléontologiques régionales sera présentée, grâce notamment à la reconstitution d’une plage lutétienne et aux prêts des collections de l’Université de Reims Champagne-Ardenne.
Les étages du Danien, du Thanétien, de l’Yprésien et du Lutétien, représentés par les gisements de Fleury-la-Rivière, de Damery, de Sézanne, du Mont-Aimé, du Mont Bernon ou du Mont-de-Berru, constituent le point d’orgue de cette section. On connaît en effet peu de gisement en France où la faune affleure et où elle est si bien conservée.

La présentation du paysage et du relief actuel permet d’introduire la section consacrée à l’occupation de l’homme sur le territoire et à l’exploitation des ressources naturelles, en lien avec l’élaboration du champagne. Introduction à l’ensemble des espaces du musée, cette section permet d’expliquer ce qu’est la craie, fil directeur du parcours du musée.

Qu'est-ce qu'un fossile ?

Le terme « fossile » désigne les restes minéralisés d’êtres vivants ayant vécu dans le passé, ou les empreintes qu’ils ont pu laisser dans les sédiments. Comme il est très rare qu’un organisme se fossilise, les fossiles ne nous permettent de percevoir qu’une infime partie de la diversité des êtres vivants ayant vécu par le passé. Si les parties molles (chair, muscle) disparaissent rapidement sous l’effet des micro-organismes, les parties dures (os, dents, coquilles, bois) peuvent être – le plus souvent en milieu aquatique (mers, rivières, lacs)- recouverts de sédiments. La roche conserve parfois des traces d’activité comme des empreintes de locomotion ou des excréments (coprolithes). L’accumulation des découvertes permet petit à petit de combler cette histoire fragmentaire et de mieux comprendre l’histoire de la vie sur Terre.

Vous avez dit "paléontologie" ?

La paléontologie, du grec palaios « ancien », ontos « un être » et logos « discours », est la science étudiant les restes des êtres vivants du passé, leurs traces et les processus ayant mené à leur fossilisation. C’est une science active apportant des connaissances fondamentales pour la compréhension du monde vivant.

Vous avez dit "géologie" ?

La géologie, du grec gê « terre », logos « discours », est la science étudiant la terre dans toutes ses composantes et permettant d’en reconstituer l’histoire.
Les évènements géologiques résultent de l’interaction permanente avec l’écosystème ; ils font partie intégrante de la nature.
La France est un des berceaux de la géologie historique. Certaines couches de terrain, appelées stratotypes, ont permis de définir les intervalles (ou étages) des temps géologiques à l’échelle internationale.

Zoom sur les collections