La grille d’honneur

Financée par le Club des mécènes du patrimoine de la Marne

La restauration de la grille est permise grâce au mécénat des entreprises du Club des Mécènes du Patrimoine de la Marne.

Une majestueuse grille

Réalisée il y a plus de 170 ans, l’imposante grille en fer forgé du château Perrier théâtralise l’entrée du Château et témoigne d’une grande maitrise d’exécution.

La commande de la grille fut confiée à un ferronnier d’art parisien nommé Roy. Réalisée dans ses ateliers puis livrée en pièces détachées par la voie de chemin de fer à Epernay, ses 1468 kg de fer forgé sont installés sur place en 1856 par ses ouvriers. Le fer utilisé était de la plus grande qualité connue au 19e siècle, celle du fer dit « de roche ».

Au-dessus des deux portes, au niveau de l’écusson central, s’entrelacent les lettres du chiffre des propriétaires. Dessinées par le sculpteur sur bois Jules Corboz, auteur de la porte d’entrée du Château, elles font écho à celles du fronton brisé du Château.

D’autres grilles au dessin néo-18e sont à la mode à Paris à la même époque, comme celle du Parc Monceau.

L’entrée du nouveau musée

L’architecte en chef des Monuments Historiques Lionel Dubois, maître d’œuvre en charge de la restauration du Château, a établi un bilan sanitaire de la grille et un cahier des charges pour sa restauration.

La grille  est dans un bon état général : la corrosion des fers reste limitée aux parties inférieures. Le mur bahut sur laquelle elle repose est en revanche en mauvais état : de nombreuses pierres ont été altérées par les percements et par les réparations effectuées au ciment.

Quelques éléments décoratifs manquent surtout sur les deux vantaux : ils ont été récupérés et pourront être reposés, d’autres sont à reproduire à l’identique.

Les deux lanternes en cuivre seront restaurées et reposées. Après nettoyage et réalisation de compléments disparus ou altérés, elles seront patinées dans un ton vert de gris. Les verres cassés seront remplacés par des verres étirés et l’alimentation électrique sera refaite.

Les travaux de restauration du portail à double vantail et des grilles de la clôture comprennent des opérations de grattage, décapage, dégraissage et un traitement anti-rouille. Une fois les ouvrants remis en place et les éléments manquants reposés ou restitués, l’ensemble sera peint à l’époxy dans la teinte brun Van Dyck initiale, dont la référence figure dans les textes des mémoires de travaux.

Je deviens mécène !

En devenant mécènes, les particuliers ont aussi la possibilité de soutenir
la restauration du château Perrier, classé Monument historique.

Voir plus de projets